Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pensée radicale

Pensée radicale

Une pensée radicale est une pensée allant jusqu'aux racines des problèmes afin de résoudre ceux-ci


PENSÉE RADICALE EN CONSTRUCTION

Publié par L. Rodriguez & A. Campagne

Une pensée radicale est un mouvement qui, tout d’abord, déconstruit un problème jusqu’à ses racines, refusant s’en tenir à une critique de surface. Cela permet ensuite de reconstruire celui-ci dans sa logique et sa singularité en s’appuyant sur une conscience du monde dénuée de tout a priori idéologique. Ainsi, il faut partir des racines sociologiques, économiques, historiques, psychologiques et politiques du capitalisme pour en comprendre la spécificité et en reconstituer l’architecture.

Il s’agit donc de donner au lecteur les armes intellectuelles nécessaires pour opérer ce mouvement de déconstruction préalable puis de reconstruction. Les articles présentés ici consistent en des critiques et des présentations d’ouvrages, de supports vidéo (documentaires, conférences), d’auteurs, ainsi qu’en l’exposition de théories, de concepts et de recherches personnelles.

En outre, pour ne pas s’en tenir à une description vide de toute valeur humaine, ajoutons à ce mouvement une dernière composante, qui vient s’ajouter a posteriori : l’attribution d’une valeur négative à toute forme de domination et d’une valeur positive à l’épanouissement biologique. Par domination, on entend l’instrumentalisation (manipulation ou asservissement) ou la violence (négation morale ou physique de l’intégrité) d’une personne. L’épanouissement biologique, par opposition, désigne la possibilité de définir et d’accéder à son propre bonheur. Il s’agit de ce fait de critiquer l’universellement condamnable et de promouvoir l’universellement souhaitable.

Une pensée radicale se décompose donc en trois mouvements : une déconstruction (phase radicale), une reconstruction (démarche scientifique) et une critique de la domination. Cette pensée est « en construction » car elle n’est jamais achevée. La déconstruction n’est jamais assez radicale, la reconstruction jamais assez scientifique, et l’attribution de valeur jamais assez universalisable. En somme, il s’agit d’une pensée qui recherche toujours plus de radicalité, de scientificité et d’universalité.

« A vouloir tout de suite donner le profil et la formule de la société future sans avoir bien fait la critique de tous les rapports de violences politiques qui s’exercent dans notre société, on risque de les laisser se reconstituer même à travers des formes aussi nobles et apparemment aussi pures que celle du syndicalisme anarchiste. »

Michel Foucault, Débat Chomsky-Foucault (1971)

Quant aux solutions proposées suite à la critique radicale et scientifique d’un problème, elles seront très larges car à vocation universelles. Par ailleurs, plus le mouvement d’une pensée radicale sera approfondi et plus les solutions émergeront clairement. Ainsi, le but n’est pas de proposer un modèle de société ou un nouveau système politique ou économique, mais de définir un cadre permettant à des formes multiples de vies sociales et d’expériences politiques de s’épanouir. Ce cadre a pour fonction de ne pas laisser se reconstituer des expressions de domination dans une société voulue meilleure.

Le lecteur trouvera donc ici des armes intellectuelles lui permettant d’accomplir son propre mouvement d’une pensée radicale en construction. Le débat est souhaitable et vivement encouragé. Les propositions d’articles sont acceptées, à condition de rejoindre la démarche du blog, sans nécessairement aboutir à ses conclusions.

Caspar David Friedrich, Colline avec champ labouré près de Dresde, 1825

Caspar David Friedrich, Colline avec champ labouré près de Dresde, 1825

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents