Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pensée radicale

Pensée radicale

Une pensée radicale est une pensée allant jusqu'aux racines des problèmes afin de résoudre ceux-ci


L'IDÉOLOGIE SPORTIVE - QUEL SPORT ?

Publié par A. Campagne sur 5 Mai 2014, 09:18am

Catégories : #Actualités, #Société

L'IDÉOLOGIE SPORTIVE - QUEL SPORT ?

(Merci à Quel Sport ? pour l'article)

(L'ouvrage est paru en Avril 2014 aux éditions L'échappée)

Depuis la fin des années 1960, le sport se trouve au coeur des industries culturelles et de divertissement des masses. Puissance matériellement dominante de la société capitaliste par la production et la marchandisation des « hauts-faits musculaires de l’humanité », l’institution sportive est en même temps la puissance spirituelle dominante. Elle s’est adjoint les services de penseurs qui distillent l’idéologie sportive. Ces sportologues professionnels ou amateurs, issus de tous les secteurs de la culture, de la science ou de l’art, donnent à un sport gangrené par les affaires (dopage, violence, corruption, mafia) ses lettres de noblesse. Masquant, distordant ou refoulant la réalité effective des conséquences

délétères de la compétition sportive, ils s’unissent pour défendre les «passions sportives » et les « extases de la victoire ».

Qui sont ces « chiens de garde», ces « courtisans » et ces « idiots utiles » du sport ? Quelle vision du monde et quel imaginaire social légitiment-ils par leurs théories-écrans ? Dans ce livre, Quel Sport ? déconstruit le prêt-à-penser sportif et les lieux communs (sport-culture, sport-intégration, sport-éducatif, sport-santé, sport-fête, etc.) qui participent de la disparition d’un esprit critique authentique.

************

INTRODUCTION

Le sport, nouveau lieu commun

PREMIERE PARTIE

Les catégories politiques du système sportif

La totalité organique du sport capitaliste

L’impérialisme du sport-spectacle de compétition

Les fonctions sociopolitiques de l’opium sportif

DEUXIEME PARTIE

Le combat idéologique contre la critique du sport

Les résistances à la théorie critique du sport

La fragmentation positiviste de la totalité sportive

Le confusionnisme postmoderne du sport protéiforme

TROISIEME PARTIE

Les archétypes de l’idéologie sportive

Les apologies philosophiques de l’Ovalie profonde

Les sophismes de la « culture foot »

Les ambiguïtés relativistes sur le dopage généralisé

Les épistémologies post-humanistes du corps augmenté

QUATRIEME PARTIE

Les politiques de l’aliénation sportive

L’union sacrée sportive des partis politiques

L’écran de rêve de l’« émancipation sportive »

Le mythe frelaté du sport pacificateur

CONCLUSION

Le sport, arme de diversion massive

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents